(Re)Trouver sa famille d’âme

Dessin_coloriage_etoilesUne famille d’âme, c’est un peu le sésame pour ne plus jamais se sentir seul ou incompris. C’est un peu la pièce finale du puzzle. Ok, ensuite on passe à un autre puzzle avec d’autres pièces encore plus complexes, mais on sait au moins pourquoi et à quoi il est censé ressembler, alors que le puzzle d’avant on ne savait même pas qu’on était en train de le faire ni qu’il manquait des pièces !

Est-ce que tout le monde a une famille d’âme ? Oui, vraisemblablement. Est-ce que tout le monde doit la connaître ? Je n’en sais rien, mais ce qui est évident c’est que si vous lisez ces lignes c’est que le sujet vous intéresse.

Alors deux choses. La première c’est qu’il n’est pas possible de « choisir » cette famille, pas dans notre conscience incarnée. C’est quelque chose qui est déterminé bien avant notre incarnation, dans lequel on peut se retrouver plus ou moins selon le chemin qu’on a parcouru. Pour ma part je peux parler de révélation car j’ai lu le texte descriptif de la famille des Passeurs alors que j’ai été guidée à travers différentes étapes, épreuves, libérations, guérisons et autres accompagnements pour me retrouver entièrement dans ce que j’ai lu à ce moment-là. Et quand je dis entièrement, c’est que mon âme a été la première à réagir et faire des bonds de joie en moi, que j’ai reçu tous les signes me montrant que j’avais besoin de cette découverte à ce moment-là. Mon cerveau lui râlait un peu… Ce n’était pas du tout ce qu’il avait prévu et ce vers quoi il m’avait fait croire qu’on s’orientait lui et moi. Trop de préjugés, trop de choses qui en apparence ne correspondaient pas à mes croyances premières sur le sujet.

Ce qui en a aussi découlé, c’est que cela m’a amenée à questionner mon mari sur sa propre famille d’âme… Et nous avons pu découvrir ensemble à notre grand étonnement qu’il n’était pas du tout ce qu’il avait cru être il y a plusieurs années. Et cela expliquait pourquoi il manifestait si peu de caractéristiques de cette famille dont il croyait faire partie… Souvenez-vous : on ne le choisit pas, on le vit. Et plus on est en contact avec sa guidance intérieure, plus les signes sont là et nous guident vers ce que l’on a a faire.

Nul besoin de connaître sa famille d’âme pour agir en accord avec ses lignes directrices ! Elles s’imposent à nous comme des évidences, car notre âme appelle cela de toutes ses forces et nous guidera toujours vers cette expression là. Chez moi par exemple, la famille des Passeurs se manifeste sous toutes les formes de transformation. Je me transforme en permanence, comme je passe dans la vie des gens en secouant les fondations pour voir si ça tient bien, et/ou j’apporte de nouvelles pierres pour construire une nouvelle pièce…

Nous pouvons selon moi « parcourir » des situations ou similitudes relatives à d’autres familles, pour acquérir des compétences nécessaires à l’expression propre de qui nous sommes, ou pour faire l’expérience de ce qui n’est « pas » nous (j’ai par exemple parcouru en long et en large ce qui a trait aux guérisseurs et fait une incursion vers les communicants)… Mais la famille dominante, celle à laquelle nous sommes reliés, je peux témoigner que c’est autre chose.

Découvrir cette reliance, accepter cette reconnexion (j’ai bien dit « accepter », j’insiste sur le fait que c’est quelque chose qu’on découvre, dans lequel on se trouve, on se re-connait !), peut changer beaucoup de choses.

Et cela peut aussi être une grande aide que de reconnaître l’existence d’autres « familles » et être sensibilisé à leurs caractéristiques.

 

livres10

Quelques liens pour vous faire votre propre avis :

http://stephmikhael.t.s.f.unblog.fr/files/2010/11/famillesdames.pdf

http://www.anschma-international.com/presentations-definitions/

http://www.carolebleriot-alchimistefee.com/pages/Votre_Famille_dAme_selon_Marie_Lise_Labonte-4983628.html

https://www.facebook.com/notes/céline-alvarez/les-familles-dâmes-de-marie-lise-labonté/753403181343891/

http://www.ame-en-lumiere.fr/presentation.html

 

One comment

  1. Merci, Pénélope ! Ce sujet m’avait passionnée à une époque et puis… tombé un peu dans l’oubli. Aujourd’hui, à te lire, je m’aperçois que c’est le moment de m’y reconnecter. Un petit clin d’oeil de ma famille, en forme d’invitation ? A tout de suite par le coeur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *