Fin d’un cycle, ou comment la métamorphose a déjà eu lieu en silence…

Période sensible, étonnante, enrichissante. Je constate avec un certain émerveillement que nous sortons de la période de Noël qui fut un magnifique passage pour moi. En effet, cette année, le jour de Noël (et celui d’avant, et celui d’après) ont été pour moi parfaitement semblables à tous les autres jours de l’année. Ce fut une révélation et un cadeau simplement magiques ! Pourquoi ? Comment ça ? Et la « magie de Noël » alors ? Le rêve, la féérie, les cadeaux, les retrouvailles en famille…?? Pénélope, tu délires là ! Et bien non, je ne délire pas. Et je suis heureuse et reconnaissante de le dire : dans mon monde, c’est tous les jours Noël si vous préférez le voir ainsi !

Le temps des départs

Me voilà amenée à écrire sur un sujet pas toujours évident. Le passage de la vie à… autre chose. Je ne parlerai pas ici de la mort, car ce n’est pas ainsi que je perçois ce passage à présent. La mort ne concerne que l’enveloppe physique, le corps de matière, cette partie qui permet à quelque chose d’autre (la conscience, l’âme, l’esprit…) de venir faire l’expérience de la matière, en l’occurence dans notre cas sur la planète Terre. Je vais d’abord vous partager mon vécu et mes évolutions sur le sujet, comment j’en suis arrivée à percevoir les choses ainsi. Ensuite je vous partagerai quelques recommandations au fil de ce qui me vient. Si vous voulez aller directement à la partie pratique

Grandir

Me voici de nouveau devant mon clavier. Il me semble que cela fait une éternité que je n’ai pas écrit, pas de cette façon. Ecrit pour partager ce que je vis, je ressens, mes compréhensions et interrogations. Pourtant je le fais au quotidien, par des échanges de mails ou sur les réseaux sociaux… Mais ce n’est pas pareil. Cette force qui me pousse à écrire, à diffuser, à communiquer est toujours là, et je dépéris si je ne la suis pas. C’est l’un de mes besoins vitaux, un corollaire de mon équilibre au quotidien. Sûrement le penchant positif d’une sorte d’a-socialité chez moi, qui fait que je suis perdue dans les discussions de groupe, mais très opérationnelle dans les échanges de coeur à coeur, d’âme à âme. Ce qui estRead More