Emotiologie

J’ai parfois vécu mon hyper émotionalité comme un potentiel problème à résoudre, un blocage à dépasser, une façon d’être un peu handicapante. Bien souvent j’ai relégué une partie de ces émotions qui me traversaient si intensément au placard, consciemment ou non. Depuis quelques années, je les explore, les accueille, les verbalise, les observe, et je regarde aussi comment leur présence – et ma façon de les traiter – interagit avec le monde extérieur, et notamment les personnes autour de moi. Depuis peu, j’ai cessé d’intellectualiser et je les laisse me traverser simplement, en partageant si nécessaire ce que je vis intérieurement avec ceux qui m’observent avec au choix : interrogation, amusement, crainte, distance, empathie… Car vivre et exprimer une émotion sans restriction, cela peut être assez surprenant tant nous n’yRead More

Calendrier d’évolution

Voilà qui trainait dans un tiroir depuis bien longtemps, un de ces nombreux projets imaginé, entamé, et laissé de côté… Il a ressurgit tout à coup ces derniers jours et cette fin d’année était propice pour le finaliser. Avant tout pour moi, et aussi pour pouvoir le partager, en espérant que cela puisse être utile. Le voici donc, le “Calendrier d’évolution” dont il avait été question sur le site de l’association “Smile Book Edition” l’an passé, complété et mis à disposition gratuitement ici ! Chaque semaine de l’année intégrant différents suivis (humeur, alimentation, activité…), des possibilités de personnaliser certaines cases, une invitation à mieux se connaître, se centrer, se ressourcer… J’ai repris l’une des trames créée l’an passé, ainsi que des bribes de textes préparés ici et là, j’ai inséréRead More

Maître de ses émotions

Qui peut se dire aujourd’hui maître de ses émotions ? Plus le temps passe, plus je me rends compte à quel point celles-ci nous contrôlent, nous dirigent, nous façonnent, nous influencent. Toute notre vie tourne autour, que nous en soyons ou non conscient.

Qu’est-ce qu’une « alimentation santé » ? (partie 1)

Une question qui revient de plus en plus sur mon parcours, qu’est-ce que cela veut dire « manger sain » ? Comment concilier « plaisir » et « healthy food » ? Pour beaucoup ces concepts de santé et de « bon » sont dissociés, ce qui est très étrange… Cela voudrait dire que notre corps « aime » ce qui est « mauvais » pour lui ?

Il est nécessaire de déployer ses ailes pour pouvoir voler

De plus en plus de personnes s’intéressent à l’alimentation vivante, les énergies, les « thérapies alternatives », l’autonomie… Parmi ces personnes, certaines se retrouvent sur une autoroute et avancent à grande vitesse, mais beaucoup tâtonnent, expérimentent, se heurtent, découvrent de grandes joies comme ce que l’on peut voir comme de grands obstacles sur le chemin de la régénération.

Nos croyances limitantes

Je me souviens de ma mère me racontant des expériences dont elle avait eu connaissance, faites pour soigner des groupes d’enfants notamment de petits bobos ou de verrues. Il s’agissait de leur faire dessiner par exemple le contour de leur main avec la verrue dessinée à sa place, puis de la gommer, et de refaire cela jour après jour. L’idée que la verrue réelle disparaissait en même temps que l’on gommait celle sur le papier

Retrouver son âme d’enfant

Courir sous la pluie la bouche ouverte pour attraper les gouttes, sauter dans les flaques les 2 pieds joints, rire spontanément quand l’envie nous en prend, faire de même avec les pleurs qui se présentent quelle qu’en soit la raison… Tout ceci est le quotidien d’un enfant. Il s’exprime par tous les moyens

Nos interactions avec le monde

Nous croyons bien souvent qu’il y a « nous » (moi, je…) et « les autres ». En un sens c’est correct, ne serait-ce que parce que nous vivons chacun dans « notre monde », avec notre vision des choses, notre interprétation, notre perception. Mais il serait dommage de s’arrêter là, puisqu’en réalité il est de plus en plus souvent démontré que « nous sommes tous un ». Qu’est-ce que cela veut bien pouvoir dire ?

Pourquoi mangeons-nous ?

Dans notre « monde civilisé », nous ingérons une quantité certaine de repas répartis au cours de nos journées. Nous consacrons souvent énormément de temps à la gestion de la nourriture : nous y pensons avant d’aller faire les courses, nous achetons, nous rangeons, nous prévoyons, nous préparons, nous mangeons, nous nettoyons, nous digérons, nous éliminons, et le cycle recommence

Amaroli, une thérapie aux multiples aspects

Amaroli… Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce nom si joli ? La plupart des personnes qui ne connaissent pas se retrouve souvent déroutés – voire dégoûtés – à la simple idée de cette thérapie. Il s’agit tout simplement du nom “ancien” de cette thérapie multi-millénaire : thérapie par l’urine. Pouah dirons certains.