J’ai changé de vie, livre enfin disponible !

Il était une fois un petit texte qui me passait par la tête… Pendant plusieurs mois, il s’affinait, se peaufinait, se raffinait, se définissait, s’ajustait, s’harmonisait à moi. Il en aura fallu des étapes pour qu’il prenne son envol. Si la grossesse fut idyllique, l’accouchement s’avéra plus long que prévu, et avec complications qui plus est !

Nos enfants

Qu’avons-nous à leur transmettre ? Avons-nous réellement des choses à leur « apprendre » ? Nous observons notre fille évoluer, nous lisons, nous discutons, et nous nous souvenons : l’apprentissage de la vie se fait de lui-même. Une graine n’a besoin de personne pour lui montrer comment pousser pour devenir un immense arbre.

Semons la vie

Aujourd’hui nous vous proposons un défi : pour toute la semaine qui vient, il s’agit de mettre en terre toutes les graines, tous les noyaux, tous les pépins de ce que vous allez manger ou cuisiner.

Être un modèle…

Depuis que je suis devenue mère, un changement considérable s’est produit en moi : c’est toute la notion de modèle qui s’est affirmée, transformée, affinée. En effet avant je pouvais parler et écrire sans forcément me sentir toujours en accord dans mes actes quotidiens. Qui n’a pas craqué sur le chemin de l’évolution, même avec la meilleure volonté du monde ? Et pourtant.

L’art de penser, ou comment transformer notre réalité

Que se passe-t-il lorsque vous vous réveillez et ne savez plus si vous venez de rêver ou si c’était la « réalité » ? Vous avez deux options qui se présentent : soit vous vous dites « ah, c’était un rêve », et dès lors tout son contenu « sort » de votre réalité, soit vous doutez du fait que ce soit un rêve et son contenu va commencer à influencer vos pensées, vos perceptions, votre quotidien… Prenons un exemple

Anastasia

Je viens de recevoir le dernier tome traduit en français de la série des ouvrages « Anastasia », une « chamane sibérienne » qui vit loin de tout et pourtant est connectée à tout. Cela fait environ un an que ces ouvrages ont été amenés sur ma route, sur notre route devrais-je dire

Un chemin vers l’émerveillement

17/12/2014 La grossesse, ça transforme. Physiquement et psychologiquement. Quel cadeau ! Quelle merveille ! Me voici à regarder ce ventre qui s’arrondit depuis 6 mois passés, et en ce début de 7ème mois que de compréhensions et de joies m’ont été offertes. J’ai envie de partager ici un peu de ce parcours, en précisant bien qu’il s’agit de mon vécu, de mon expérience, de mes ressentis, et qu’il ne s’agit nullement de conseiller qui que ce soit à faire les choix que je fais sur certains points sans avoir bien réfléchit avant ! Par quoi commencer ?

« La chanson d’Émilie »

    Aujourd’hui nous vous partageons une chanson qui nous porte et nous réchauffe le coeur depuis un long moment… Nous la connaissons sous le nom de « La chanson d’Emilie »

Message à ma famille

A ma famille, à mes familles… J’ai grandi pleine de croyances, emplie de l’éducation transmise par vos propres schémas de pensée, ceux de la société, de l’école, du monde des « adultes ». Mon monde intérieur n’était pas réprimé en soi, mais il n’avait de place qu’à l’intérieur de moi, il était considéré comme celui d’un enfant, fait de rêveries et d’imagination. A présent j’ai repris contact avec ce « monde intérieur », et découvre jour après jour qu’il n’a d’intérieur que le nom. C’est en réalité une véritable porte d’accès vers l’univers.

Journal d’une conception

Note : ce partage est nous l’espérons le premier d’une série autour de la grossesse. Les textes ne seront pas publiés chronologiquement (les premiers ont été écrits dans des carnets et ne sont pas encore retranscrits), ni exhaustifs, ce sont simplement des mots qui nous passent et qui nous semblent avoir leur place ici… Belle lecture au milieu de ce beau voyage ! 16 octobre 2014 Aujourd’hui j’ai senti ton premier « vrai » coup de pied ! J’avais la main posée sur mon ventre, et j’ai senti un coup bien net, bien ferme, pas de confusion possible… Jusqu’ici ce n’étaient que des ressentis plus « subtils » : je pouvais dire, je « savais » quand tu étais réveillé ou que tu dormais, quand tu gigotais ou étais calme, je sentais – et sens toujours – tonRead More